Contact

    Si vous souhaitez envoyer plusieurs fichiers, pensez à les compresser dans une archive zip.

    (Taille maximum 20 Mo / Fichiers acceptés : .jpg .png .pdf .psd .ai .zip)



    Combien rapporte une application mobile gratuite Apple ou Android ?

    Une app mobile ? Combien ça rapporte

    Combien rapporte une application mobile gratuite Apple ou Android ?

    Si vous vous demandez combien rapporte une application mobile gratuite, ne manquez pas les quelques paragraphes qui suivent. Pour certaines entreprises, l’application gratuite représente des possibilités d’acquisition ou de fidélisation des clients. Pour d’autres, elle représente un projet visant à créer une source de revenu. Dans cet article, nous avons choisi de vous détailler ce que peut rapporter une app, qu’il s’agisse d’un jeu, d’un e-commerce ou encore d’un outil de partage d’information. Vous trouverez aussi toutes les infos utiles pour un créer une application pour gagner de l’argent. Nous faisons le point sur les différentes sources de revenus, et les possibilités qui s’offrent aux détenteurs de ce type d’outils numérique.

    Qu’est-ce qu’une application mobile gratuite ?

    E-commerce et application gratuite

    Une application mobile gratuite, est une application que les utilisateurs peuvent télécharger gratuitement. Dans le cadre du e-commerce, il peut s’agir de trouver une boutique en ligne et d’y effectuer des achats en quelques clics sur son smartphone. Pour cela, deux options s’offrent aux développeurs d’application.

    Il est possible de créer une application native, ou encore de miser sur une PWA(Progressive Web apps). Cette seconde alternative est de plus en plus privilégiée, grâce aux nombreux avantages offerts aux utilisateurs. Il est notamment possible de bénéficier d’une app légère, qui prend une faible place sur le téléphone. Elle s’apparente alors, à une version optimisée de l’affichage du site web de la marque.

    Avec le nombre croissant d’internautes naviguant exclusivement sur leur smartphone, il est absolument incontournable de se positionner sur ce format. Cela permet d’offrir une expérience optimale sur ce genre de support, pour un taux de transformation et un temps de navigation réduit.

    Les jeux et applications gratuites

    Les applications e-commerce ne sont pas les seules à envahir les smartphones des particuliers. Les jeux se font également une place de choix dans la poche des utilisateurs. Parmi les jeux gratuits les plus connus nous pouvons citer Candy Crush Saga ou Call of Duty Mobile.

    En 2020 le jeu Call of Duty Mobile a été téléchargé 270 millions de fois et engrangé 480 millions$ de revenus

    Il est aussi possible de retrouver des applications permettant d’accéder à l’information ou aux réseaux sociaux et services de messagerie. Vous l’avez compris, les possibilités sont nombreuses.

    Dans le top des applications les plus téléchargées en 2021, on retrouve par exemple CapCut, un outil de montage vidéo plébiscité par plus de 2 millions de personnes dans le monde. Si ces applications sont proposées gratuitement, elles sont monétisées, et permettent bel et bien à leurs créateurs de gagner de l’argent. L’achat de services ou de biens virtuels peut notamment être possible.

    En bonus recevez par e-mail notre PDF complémentaire de 10 pages sur cette étude

      Comment gagner de l’argent avec une application mobile gratuite ?

      Les applications pour gagner de l’argent via la vente

      Dans le cadre du e-commerce, l’application peut être rentabilisée directement grâce aux ventes réalisées via l’app native ou la PWA. Il faut alors considérer le chiffre d’affaires réalisé par ce support numérique.

      Il est important de souligner que les applications de vente en ligne peuvent être associées à d’autres sources de revenu qui seront détaillées dans les paragraphes suivants. Il n’en reste pas moins vrai que de plus en plus de grandes enseignes choisissent de ne pas intégrer de publicités sur leur application, pour garantir une expérience utilisateur optimale. Il convient donc de peser le pour et le contre, entre un temps de navigation qui, sans publicité, peut être réduit , et de l’argent potentiellement gagné par l’affichage des encarts publicitaires.

      Payer pour obtenir la version premium

      Il est possible de proposer une application gratuite disposant d’une version premium. C’est notamment le cas de certaines applications comme Spotify ou Azio qui permet de gérer son alimentation. Il est possible de compter ses calories, mais il faut payer pour basculer sur la version premium afin d’ accéder aux macronutriments.

      Yazio application de calcul en apport alimentaire

      Ce genre de format est idéal pour les utilisateurs, qui ont le choix d’utiliser une version simple et gratuite, souvent accompagnée de publicité, ou une version payante sans fenêtre publicitaire. Les revenus acquis par le premium contribuent largement à rentabiliser l’application.

      Combien rapporte le téléchargement d’une application ?

      Lorsque vous calculez la rentabilité d’une application gratuite, il convient de prendre en compte une donnée importante. Le téléchargement d’une free application en tant que tel ne permet pas de gagner de l’argent. Cela signifie par exemple que si un utilisateur télécharge l’application sans l’ouvrir, aucun revenu ne sera produit. Il faut donc s'assurer de donner envie aux utilisateurs de se servir de l’application.

      Certains magasins disposant d’un site e-commerce choisissent de développer leur application de vente en ligne. Pour inciter au téléchargement, des réductions peuvent être proposées en magasin ou sur le site. Il faudra néanmoins prévoir une stratégie visant à inciter à l’utilisation de l’application, pour assurer la rentabilité de l’opération.

      Combien rapportent les publicités sur une application ?

      Pour créer votre application, vous avez peut-être pensé à ajouter des publicités. Il existe plusieurs méthodes de rémunération pour les applis fondées selon ce genre de stratégie. Il sera notamment possible d’être rémunéré au coût par clic, que l’on appelle aussi CPC. Cela signifie que le créateur de l’application percevra quelques centimes à chaque clique sur l’une des publicités qu’il affiche. Le nombre d’affichage de la pub peut aussi être rétribué. À titre indicatif, le coût par clic peut rapporter entre un centime et mille euros, avec une très grande part des vendeurs d’encarts publicitaires ne engendrant à plus d’un euro le clic.

      La monétisation de l’application via la publicité peut aussi se faire en fonction du revenu moyen par clic. C’est ce qu’on appelle le RPM. De façon synthétique, à chaque fois qu’un internaute passe par une pub de l’application pour effectuer un achat, le créateur de l’application recevra un pourcentage de la vente ou une somme fixe prévue au préalable. 

      Il est assez difficile de déterminer précisément les revenus générés, puisqu’ils dépendent du trafic sur l’application. L’origine du trafic est également au cœur des éléments permettant de déterminer le revenu. Ainsi, il est possible que des visiteurs se connectant depuis des pays en cours de développement vous rapportent moins que des visiteurs français. Vous devez donc bien déterminer votre cible, dans le but de vous assurer un maximum de revenu via cette solution. Il est important de rappeler que 90 % des applications utilisant la publicité permettent de gagner moins de 5 € de revenu par jour grâce à celle-ci.

      Combien peut-on gagner avec un jeu mobile ?

      En plus des publicités, il existe plusieurs façons de gagner de l’argent avec un jeu mobile. Certains d’entre eux fonctionnent notamment grâce à des systèmes du pay to win. Les utilisateurs doivent ainsi payer pour pouvoir progresser dans le jeu et pouvoir mettre les meilleures de chances de leur côté. Pour les utilisateurs ne souhaitant pas passer à la caisse, il sera possible d’utiliser le système Google Rewarded Products. Il s’agit pour le joueur de regarder volontairement une pub de quelques secondes, en échange de monnaie virtuelle ou d’objets virtuels pour avancer dans le jeu. Le jeu Guns of Glory est un des exemples les plus célèbres, les joueurs qui développent leur château sans acheter d’or passent des heures à construire, tandis que les joueurs achetant des packs d’or se développent rapidement.

      Chateaux différents niveaux du jeu mobile guns of glory

      L’arrivée des NFT a aussi profondément transformé l’univers de la création de jeux mobiles. Il est possible de créer des objets uniques ou rares, qui peuvent être achetés ou trouvés par les joueurs. Incitation à dépenser de l'argent dans le cadre des quêtes et passer du temps à farmer, la recette du succès financier d'un tel projet peut être très diverse. Contrairement à certaines applications, la rentabilité n’est donc pas seulement dépendante du trafic sur l’application. D’autres leviers peuvent être activés, pour accroître les revenus produits.

      Quelle différence entre Apple et Android ?

      Les gains générés sur une application publiée sur Apple Store et le Play Store Android sont quasiment les mêmes. Il convient néanmoins de prendre en compte que les politiques d’acceptation des nouvelles applications sont souvent plus rigides chez Apple. Attention également chez Google, qui durcit de plus en plus ses conditions pour pouvoir proposer les applications.

      Google Play et l’App Store sont les principales plateformes de téléchargement d’application

      Par ailleurs, les frais occasionnés par la présence d’une application sur Apple Store sont de 99 € par an contre 25 € chez Google. Cette donnée devra nécessairement être prise en compte dans le calcul de la rentabilité de l’application créée. Par ailleurs, pour développer une app à destination d’Apple, il faut parfois utiliser un codage est une structure spécifique, afin de répondre aux attentes du géant à la pomme croquée.

      Comment calculer la rentabilité d’une application ?

      Calculer le prix de création de l’app

      Pour calculer la rentabilité d’une application, vous devez savoir combien coûte le développement d’une application mobile. Pour cela, il est possible de passer par des éditeurs gratuits qui proposent des tarifs défiant toute concurrence. La maîtrise du code reste néanmoins souvent indispensable pour pouvoir créer une application correspondant véritablement à vos attentes et à celle des utilisateurs.

      Vous avez la possibilité de passer par une agence digitale qui est compétente en conception d’applications. Cela vous permet d’être accompagné par de véritables experts en la matière qui vous produiront un cahier des charges complet. Vous maximisez ainsi vos chances de réussir votre projet digital.

      Établir un budget de lancement d’application

      Si vous lancez simplement l’application, sans prévoir de campagne de communication, vous prenez le risque qu’elle se perdre dans les méandres des plateformes de téléchargement. Chaque jour, des milliers d’applications sont lancés sur Apple Store ou sur le Play Store de Google.

      Quelque soit la plateforme, vous avez donc tout intérêt à faire de la pub. Elle peut prendre la forme de contenus sponsorisés sur les réseaux sociaux, sur d’autres applications ou encore directement sur les plateformes.

      Une nouvelle fois, n’hésitez pas faire appel à des professionnels de la communication et du marketing, dans l’intention de maximiser vos chances de succès. La rentabilité des campagnes payantes est souvent aléatoire, pour ceux qui ignorent les rouages de ce genre de système. Les agences chargés de développer des applications peuvent vous accompagner pour un lancement réussi.

      Prévoir les sources de rentabilité

      Parmi les solutions proposées précédemment, il faut trouver celle qui vous correspond le mieux pour monétiser l’application. Vous l’aurez compris, vous avez le choix entre la pub classique, les solutions Google Rewarded Products ou encore la possibilité de vendre des biens et services virtuels ou physiques via votre application.

      Certaines applications sans publicité prennent le parti de faire des appels aux dons aux utilisateurs. Ce type de modèle économique reste néanmoins difficile à mettre en place sans avoir acquis, au préalable, une certaine notoriété.

      Il est important de souligner que des commissions sont prélevées par les plateformes de téléchargement des applications sur les sources de revenus.

      Évaluer le trafic pour savoir combien génère l’app

      De façon très synthétique, plus une application reçoit du trafic en masse et en qualité, plus elle génère des revenus importants. Le coût par clic peut fortement augmenter, si le trafic est pertinent et avec un fort taux de conversion. Il faut donc anticiper le nombre de visiteurs attendu chaque jour.

      Votre capacité à proposer des publicités ciblées est également au cœur de la réussite de votre stratégie de monétisation. Ici aussi, une entreprise spécialisée dans le développement des applications peut vous aider à obtenir des chiffres réalistes en fonction de votre secteur d’activité.

      Produire un prévisionnel de rentabilité

      Chez AquilApp, nous avons pour habitude d’accompagner nos clients sur le développement de ce type de supports numériques. En faisant appel à nos services, vous aurez la possibilité d’obtenir un prévisionnel détaillé à propos de la rentabilité de votre projet d’application.

      Véritables experts en développement, nous étudierons les spécificités liées à votre domaine d’activité. En ayant une parfaite connaissance des opportunités qui s’offrent à vous, vous saurez si la création d’une application est susceptible de vous rapporter des revenus.

      Maxime Léon
      No Comments

      Post a Comment

      Comment
      Name
      Email
      Website