Contact

    Si vous souhaitez envoyer plusieurs fichiers, pensez à les compresser dans une archive zip.

    (Taille maximum 20 Mo / Fichiers acceptés : .jpg .png .pdf .psd .ai .zip)



    Le marché de la Progressive Web App en 2022 en France

    Le marché de la Progressive Web App en 2022 en France

    Impulsée par Google en 2015, la Progressive Web App en France se veut de plus en plus présente, afin de pallier une expérience utilisateur souvent en retrait sur les sites responsives. Retrouvez ici quelques exemples de PWA, à succès, et les avantages liés à leur utilisation.

    Une optimisation de l’expérience utilisateur

    La PWA garantit les avantages d’une application mobile et d’un site web. Son fonctionnement simple permet une excellente expérience.

    En effet, l’un des grands avantages de la Progressive Web App est d’être légère et donc très facile d’accès. Le mobinaute peut passer un temps plus élevé à sa consultation, et in-fine le nombre de pages vues est généralement deux fois supérieur aux sites responsives.

    L’expérience utilisateur est également accrue par le simple fait que la conception d’une Progressive Web App se veut généralement Mobile-only ou Mobile-first, à la différence du responsive qui n’est qu’une adaptation pour les mobiles de la version ordinateur du site.

    Dernier point intéressant, le CPI (Coût par installation) qui reste élevé. Selon Business of apps, en 2021, le CPI sur iOS montait à 03,60 $, soit, le triple de celui d’Android (01,22 $).

    La Progressive Web App permettrait donc de tirer ces coûts vers le bas en proposant le meilleur de l’application mobile directement dans le navigateur du téléphone, cela donne matière à réfléchir afin d’élaborer une stratégie d’acquisition moins onéreuse. Une aubaine pour les annonceurs désireux de faire leur promotion à moindre prix.

    Une hausse du temps passé devant l’écran des smartphones

    En 2021, les Français ont passé 02 h 26 par jour sur Internet, dont les deux tiers via leur smartphone. Sont concernés par ces résultats les Français de 16 – 64 ans en prenant en compte le temps moyen d’usage quotidien d’Internet. Ces résultats mettent en évidence l’augmentation de la tendance « mobile-first » qui gagne de plus en plus de terrain par rapport à l’ordinateur.

    Cette tendance peut s’expliquer par le temps passé dans les transports en commun (50 minutes par jour en France), ne laissant que le téléphone comme outil. Face à cette hausse de popularité mettre en place une Progressive Web App en France fait de plus en plus sens.

    LA PWA un outil rapide et simple à utiliser

    Les PWA sont très légères et rapides à charger, l’engagement, de la part des utilisateurs, est deux à quatre fois supérieur par rapport aux versions responsives.

    Pour donner un exemple, grâce à sa PWA, le site de rencontre Tinder a réussi à diminuer son temps de chargement de 154 % par rapport à l’application mobile, en passant de 11,91 secondes (application mobile) à 4,69 secondes.

    La PWA de Tinder bien moins lourde que l’application

    Le résultat est présent puisque plus d’utilisateurs “swipent” ou complètent leur profil via le web. En 2019 Tinder était considéré comme l’application la plus rentable, avant même Netflix. Pour l’année 2021 le chiffre d’affaires de l’application de dating était de 806 millions de dollars une hausse de 24 % par rapport à l’année précédente.

    Starbucks double son nombre d’utilisateurs.

    Pour citer un exemple, Starbucks a mis en place la PWA et a vu son nombre d’utilisateurs actifs journalier être multiplié par deux. L’entreprise américaine déclare qu’il y a, désormais, autant d’utilisateur mobile que sur ordinateur.

    Votre café en un clic

    Avec les récents événements, le conflit en Ukraine et les confinements répétés en Chine, le groupe Starbucks a préféré ne pas faire de prédiction pour l’année 2022. Néanmoins, le chiffre d’affaires actuel s’élève à 7 milliards d’euros, et la multinationale reste persuadée que son marché en Chine va dépasser celui des Etats-Unis.

    Le service d’Aliexpress

    Aliexpress le géant Chinois du commerce électronique a toujours vu son site mobile comme une stratégie d’acquisition et de réengagement d’utilisateur pour son application mobile. Cependant, cela n’a pas toujours eu l’effet escompté et l’ensemble des mobinautes ne sont pas enclins à télécharger une application là où ils n’en jugent pas l’utilité.

    Canal d’acquisition indéniable, la version mobile d’Aliexpress n’a jamais pu être aussi rapide et fluide que son équivalent en application mobile au détriment de l’expérience client.

    Pour pallier ce déséquilibre, Aliexpress s’est rapidement tourné vers le développement d’une PWA. Cette solution a permis à la plateforme chinoise, d’optimiser ses fonctionnalités et d’offrir de meilleures performances de navigation. Il est désormais possible d’accéder au site hors ligne, et même de proposer des notifications push pour les utilisateurs d’Android.

    Les résultats sont sans appel, un taux de conversion en hausse pour les usagers d’Android et iOS (+82 %) et pas moins de +104 % auprès des nouveaux utilisateurs. Cette augmentation s’explique à travers deux autres indicateurs également en hausse. Une augmentation de 74 % de temps moyen par session de navigation et 100 % de pages produits vues par visite.

    En termes de chiffre d’affaires, celui que l’on surnomme (à raison) l’Amazon Chinois annonce pas moins de 38 milliard d’euros. Sa stratégie digitale couplée à une offre de produits à moindre coût, fait d’elle un concurrent de taille pour Amazon surtout sur le marché européen.

    Spotify: la success story du service de streaming

    Le site de streaming suédois, souhaitait convertir ses utilisateurs en membres payants. Avec le passage à la PWA, le site a enregistré un fort taux de conversion, par conséquent, une hausse des abonnements premiums.

    En 2015, il y a eu une hausse de 26,6 % du nombre d’abonnés premium, il y avait alors 20 millions d’utilisateurs dotés d’un abonnement sur un nombre total de 75 millions. En 2019, le site a recensé un nombre d’usagers de 217 millions dont 100 millions de premiums. Record battu avec un taux de conversion de 46%. En 2022, tous les indicateurs sont au vert pour la plateforme, puisqu’on dénombre 400 millions d’utilisateurs dont 188 millions premiums.

    Actuellement Spotify, représente 31% du marché du streaming musical devant Deezer et Apple Music. En plus de devancer Apple sur le classement des utilisations, Spotify a su tirer une autre épingle du jeu. La plateforme étant téléchargeable depuis le web, elle contourne le paiement d’une taxe dès lors que les abonnements ne sont pas souscrits depuis un magasin d’application.

    Il est plus que probable que Spotify reste encore longtemps, un leader dans le domaine de la diffusion de musique et de podcasts.

    Progressive Web App : Uber

    Dernier cas d’usage pour cet article illustrant le marché de la PWA : Uber ! Une application mobile qui n’est plus à présenter, depuis son ascension rapide à la tête du marché du VTC.

    En 2022, les opérateurs Orange Bouygues SFR et Free permettent à plus de 90 % de la population d’accéder à ces réseaux. Pourtant il existe, encore, en France, quelques zones blanches qui ne sont pas encore couvertes par la 4G ou 5G.

    Certains pays sont encore plus en retard que la France, en termes de couverture mobile. De nombreux pays bénéficient d’une faible couverture de réseau mobile. En conséquence, les téléchargements d’application mobile sont fortement impactés. Quant à leur utilisation, celle-ci s’avère être pénible, voire impossible.

    Uber s’est donc employé à créer une Progressive Web App, afin de couvrir le marché de manière plus importante et d’offrir une meilleure expérience utilisateur grâce à des temps de chargement toujours plus courts. Cette politique a porté ses fruits.

    L’application progressive web est si optimisée, que le poids de cette dernière est désormais de 50 Ko. Ce faible poids permet d’offrir un temps de chargement inférieur à 3 secondes en 2G. Un argument de poids à destination des personnes demandant un véhicule en zone blanche.

    Au second trimestre 2022, tout roule pour Uber, avec un chiffre d’affaires de 8, 1 milliard de dollars.

    Le Courrier International : une fonctionnalité simplifiée

    L’hebdomadaire français d’information a voulu améliorer l’expérience de ses lecteurs. Il est désormais possible de consulter le magazine depuis son smartphone, sans passer par la case téléchargement. Autre gain de temps, il n’y a pas à installer de mise à jour, contrairement aux applications natives, une simple réactualisation suffit.

    De quoi satisfaire, ceux qui ont l’habitude d’utiliser leur smartphone pour consulter la presse.

    La PWA une épine dans le pied des géants du numérique

    Firefox ancien promoteur de la PWA l’a retiré finalement de la version PC de son navigateur. Le navigateur d’Apple, Safari, a fait de même. Faut-il déjà enterrer la PWA ?

    Non. Firefox est une fondation, remodeler entièrement son navigateur représente un coût et du temps. Néanmoins l’étude d’une nouvelle architecture du navigateur permettant d’accueillir les applications web progressive est toujours à l’étude.

    Safari a prétexté la protection des données des utilisateurs. Néanmoins nombreux sont les développeurs spécialisés en API Web, à accuser Apple de se cacher derrière un faux prétexte. Il s’agit surtout de protéger l’App Store de la concurrence des progressive web apps. Nul besoin de passer par un marché fermé d’application. Une perte de revenus potentielle pour la multinationale des Technologies de l’information et de la Communication.

    Inversement Google et Microsoft ont tous deux décidé de continuer à accueillir les PWA. Google Chrome et Microsoft Edge sont tous deux conçus pour accueillir cette dernière qui s’installe en un clic. Les deux géants du numérique, semblent avoir compris les avantages de la PWA sur le long terme.

    Les applications web, un avantage pour les demandeurs et les offreurs.

    Il existe de nombreux domaines professionnels dont les besoins ne peuvent être satisfaits par une simple application mobile. Prenons l’exemple du secteur du bâtiment.

    Les chantiers souterrains ont une faible couverture du réseau. Les ouvriers et ingénieurs ont pourtant besoin de recueillir des données (métrique, configuration du terrain) et de les transmettre afin de faciliter la direction des travaux.

    La PWA offrira les mêmes avantages qu’une application native ou un site web même en étant hors ligne. De plus son adaptabilité à tous les formats (smartphone PC, tablette…) évite un investissement coûteux, en outils informatique spécialisés, ou l’installation d’un réseau provisoire.

    Nous avons mentionné le cas d’Uber qui a réussi à développer une application de 50ko. Il ne s’agit pas d’une performance de ce géant de la technologie. Les PWA prennent une mémoire dérisoire. Grâce à ce système il est possible de jouer à Call of Duty Mobile (3 GO de stockage pour un fonctionnement minimum) sans calculer s’il doit libérer de l’espace pour une application professionnelle.

    Le Smartphone n’est plus un simple outil de communication, on s’en sert pour le divertissement, la presse, le travail, le sport. La mémoire est un critère dans l’achat d’un téléphone portable.

    On observe d’ailleurs que Safari n’a pas renoncé totalement à la PWA. En 2023 la mise à jour iOS 16 autorisera les notifications push des web apps. L’utilisation des PWA ne fait que commencer, et probablement leur usage va devenir courant dans les prochaines années.

    Mais quel avenir pour le marché français ?

    La France est en train d’achever la dématérialisation de ses services publics. Impôts, Caf, sécurité sociale sont disponibles sur les différents stores proposés par les fabricants de téléphones.

    Il n’a pas été tenu comptes de deux facteurs, la présence de zones blanches sur une partie du territoire, et le manque de compétence d’une partie de la population en termes d’utilisation des outils numériques.

    Personnes âgées n’ayant pas grandi avec Internet, personnes peu qualifiées, ou les habitants qui résident dans des déserts numériques, ces groupes sociaux se retrouvent en difficultés pour accomplir des taches essentielles. Une situation désignée sous l’appellation de fracture numérique.

    Le déploiement de conseillers numériques ne résoudra pas les absences de réseaux en zone blanche. Les collectivités vont devoir se rapprocher des professionnels du développement afin de trouver une solution fiable en attendant la couverture mobile de l’ensemble du territoire.

    Les acteurs du privé sont confrontés à la même problématique et devront s’adapter en conséquence afin de faire fonctionner leurs affaires. Malgré les réticences que certains pourront encore émettre, la PWA constitue un atout en terme d’acquisition sur le web.

    SEO friendly contrairement aux apps natives

    Référencer une application nécessite le recours à l’app indexing. Sans cela, le contenu n’est pas référencé, par le bot Google. La PWA développée pour les navigateurs, donne accès au robot sans passer par l’indexation. Pour les entrepreneurs, il s’agit d’un gain de temps et d’argent. Demander à un développeur de faire une application, référençable pour les navigateurs, coûte en moyenne de 1 000 à 3 000 euros.

    Afin d’obtenir une PWA dans les premières places des recherches, quelques conditions doivent être réunies. Elle doit être conçue comme un site web d’où l’importance de bien choisir son développeur.

    AquilApp agence en développement PWA nantaise

    AquilApp est une agence web installée à Saint-Herblain dans l’agglomération de Nantes. Elle offre des prestations en développement de sites web d’applications et biens sur des PWA. AquilApp ne se limite pas à faire du développement. Elle offre un véritable accompagnement aux entreprises et services publics qui franchissent le cap de la transformation digitale.

    Une véritable expertise est proposée afin que les décideurs puissent bénéficier d’un outil correspondant à leurs attentes et à celles de leurs usagers.

    Maxime Léon
    No Comments

    Post a Comment

    Comment
    Name
    Email
    Website